Les gorges de la Cère...

Publié le 1 Août 2008

      Parcours mistérieux situé entre Cantal et Lot, les gorges de la Cère sont le lieu idéal des pêcheurs aventuriers. 35 km de gorges et seulement deux accès: un accès tout en amont et l'autre complètement à l'aval. Le genre de parcours qui se mérite (non sportifs s'abstenir).

Pour les furieux, on suit le guide...


Pour une fois, je décide d'oublier mon sens de l'orientation légendaire pour me laisser guider par Seb un habitué et fin connaisseur des lieux. 3/4 d'heure de route depuis Figeac, des petites, des larges, de la terre, du goudron, bref je suis perdu... MAIS nous arrivons au point d'accès aval.

Là, Seb me dit : "A partir d'ici, nous allons emprunter la voie ferrée et remonter sur 3 kilomètres à pieds. Surtout ne pause plus tes mains au sol, le coin est envahi de vipères" ... Mouai comme ça, cache, ça calme...

 "Sinon les trains ils en passent souvent ici?" réponse : "t'inquiète on les entend arriver, ya juste le passage des tunnels qui est dangeureux"
A cet instant, seule une passion dévorante, le besoin obsessionnel de découvrir la rivière, et un certain grain mal placé dans votre encéphale peuvent vous donner l'inconscience de poursuivre. 
En gros, je l'ai suivi...

Après une transpirée des plus goulayante sur la voie ferrée, nous voilà dans un décor à couper le souffle!!!


Seb monte sa Sage SLT et m'offre une impressionnante démonstration de pêche en sèche, malgrès la magie qu'il déploie dans sa pêche, les poissons ne sont pas dehors cette après midi. De mon côté, je monte un train de deux bonnes roulettes et gratte avec ça sous les blocs. 
Les prises débutent alors... 



Quand décor à couper le souffle, rencontres chaleureuses, et beaux poissons ne font qu'un!!!




Le débit de la rivière est élevé, seb n'est pas confiant pour la suite de la pêche. Il me convaint donc de changer de spot: en gros après 2h de pêche, on rebrousse chemin et nous revoilà marchant le pas anxieux sur la voie férée... "Nous allons faire le coup du soir à Laval de Cère" me dit-il. 




20h30 sous le Pont quelques gobages apparaissent. Je prend un cours de pêche en sèche au passage et observe Seb qui attaque une truite plutôt très motivée. Premier poser pendu!!! ET SURPRISE...une magnifique truite lachée qui nous value un bon fou rire.
Rassurez vous seul ce secteur comporte quelques lachées qui contoient de très nombreuses truites autochtones(à ce demander l'intérêt du repeuplement d'ailleurs...)
Nos mouches (surtout celles de Seb en fait) en séduiront quelqu'unes.



Le lendemain, c'est direction Laroquebrou que Seb choisi de m'emmener faire le coup du soir.
Hmmmm! simpa Laroquebrou avec ces grands lisses et ces truites qui gobent que du 22 sur 8°.
Quelques poissons pris au milieu de magnifiques éclosions de sedges et ecdyonurus.



En conclusion: Très bon WE au bord de l'eau.

Petite pensée à mon ami RP avec qui j'ai découvert pour la première fois ces gorges dans des conditions de pêches difficiles. (Tu verrais ça aujourd'hui mon ami tu en baverais...)

(Il est tellement top ton nouveau waders que tu ne fais désormais plus qu'un avec dame nature, totale immersion!!!)

Rédigé par Mainger

Publié dans #Sortie rivière

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
de très belles images
Répondre
R
Superbe ton site!! Bravo!
Répondre
M
<br /> Merqui...<br /> <br /> <br />